Partager cet article

Everipedia, une révolution bien réelle
Actualités

Everipedia, une révolution bien réelle

Se présentant comme “l’encyclopédie en ligne réinventée pour l’ère moderne”, Everipedia a officiellement présenté son encyclopédie en ligne, peer-to-peer, attendue depuis longtemps, utilisant la technologie EOS.IO qui récompense les utilisateurs avec des token pour la fourniture et l’édition d’articles. Ces jetons “IQ” donnent droit de vote au sein du réseau.

Se considérant comme une alternative à Wikipedia, Everipedia cherche à démocratiser le modèle encyclopédique et à offrir des incitations aux fournisseurs de contenu. Les fondateurs d’Everipedia affirment que sa structure décentralisée rend impossible la censure du réseau. Le système de récompenses est conçu pour fournir une encyclopédie plus inclusive et entièrement autonome, sans dons ni publicité.

Basé sur le modèle Wikipedia
“Nous sommes ravis de publier notre réseau minimum viable qui permet aux utilisateurs de voter et de créer des articles de manière décentralisée pour la première fois “, a déclaré le Dr Larry Sanger, directeur de l’information d’Everipedia qui a co-fondé Wikipedia, dans une déclaration préparée. Il a déclaré que la technologie de la blockchain a permis d’innover sur le modèle de Wikipedia pour perturber l’information en ligne.

Les utilisateurs n’ont besoin que d’un compte EOS et de jetons IQ pour créer du contenu et voter sur iqnetwork.io.

“Jusqu’à présent, 16,8 millions de QI ont été mis en jeu par les utilisateurs sur le réseau “, a déclaré Sam Kazemian, co-fondateur et président d’Everipedia.

Theodor Forselius, PDG et co-fondateur, a ajouté qu’Everipedia aidera à décentraliser les connaissances mondiales sur la chaîne de blocs.

Début du projet en 2015
Kazemian et Forselius se sont joints à Mahbod Maghadam et Travis Moore en 2015 pour créer Everipedia comme alternative plus inclusive à Wikipedia.

Everipedia a déjà des millions de visiteurs uniques par mois et environ 6 millions d’articles encyclopédiques, dépassant le contenu de Wikipedia en anglais. Le site compte également des millions de visiteurs mensuels uniques et plus de 8 000 bénévoles et éditeurs via des réseaux sociaux tels que Facebook, Reddit et Telegram.

Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, a récemment dit qu’il avait des réserves au sujet de la blockchain. Il l’a même appelé une bulle avec beaucoup de hype. La Wikimedia Foundation a toutefois accepté les dons de bitcoin depuis 2014, après que l’Internal Revenue Service des États-Unis a fourni des conseils sur la façon dont le bitcoin devrait être traité aux fins de l’impôt.

Traduit librement depuis l’article de CCN

Comptez-vous vous créer un compte Everipedia prochainement? 

 

Un coup de pouce pour cet article ?

4+

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>