Partager cet article

Le géant WalMart prêt pour la contre-attaque
Actualités

Le géant WalMart prêt pour la contre-attaque

Le géant de la vente au détail Walmart a un plan pour construire une armée de robots autonomes contrôlés et authentifiés par le biais d’un réseau de blockchain.

Des documents publiés jeudi par l’US Patent & Trademark Office (USPTO) montrent que Walmart a déposé une demande de brevet pour un système qui supervise l’authentification sur le terrain des robots autonomes. Le cabinet Bentonville, a déposé la demande de brevet en janvier 2018.

Le titre de brevet évoque immédiatement les visions de la franchise Terminator, mais l’empire du commerce de détail prétend qu’il ne construit pas Skynet.

Walmart dit plutôt qu’il prévoit d’utiliser ses légions de robots autonomes pour effectuer des livraisons, probablement dans le but de concurrencer plus efficacement Amazon dans un paysage de vente au détail qui favorise de plus en plus l’idée de Bezos.

Les documents décrivent un système dans lequel plusieurs robots s’occupent de la livraison d’un colis à différents maillons de la chaîne d’approvisionnement, en utilisant des signaux sans fil pour communiquer et authentifier l’identité des uns et des autres.

Un tel système constituerait une cible de grande valeur pour les pirates informatiques, et c’est pourquoi Walmart croit que la technologie du grand livre distribué (DLT) pourrait aider à le protéger contre les malversations potentielles.

Les auteurs expliquent :

“Dans certains cas décrits ci-dessus, la technologie blockchain peut être utilisée pour enregistrer les signaux d’authentification et les informations d’identification afin de faciliter ou résultant de l’authentification sur le terrain entre les dispositifs électroniques autonomes. Un ou plusieurs des dispositifs électroniques autonomes décrits ici peuvent comprendre un nœud dans un système de blockchain distribués stockant une copie de l’enregistrement de la chaîne de blocs. Les mises à jour de la blockchain peuvent comprendre des signaux d’authentification ou des informations d’identification, et un ou plusieurs nœuds du système peuvent être configurés pour incorporer une ou plusieurs mises à jour dans des blocs à ajouter à la base de données distribuée.”

Ce n’est pas la première fois que Walmart demande des brevets pour des systèmes qui utilisent la technologie de la blockchain pour rendre les livraisons plus efficaces.

L’année dernière, le cabinet a déposé une demande de brevet pour un système qui utiliserait DLT pour gérer les centres de livraison de colis (p. ex. les casiers). Le système réserverait automatiquement de l’espace pour les colis, en s’assurant que les commandes ne sont livrées que là où la capacité disponible est suffisante.

À peu près à la même époque, Walmart a déposé une demande de brevet qui utilise la technologie de la blockchain pour suivre les drones de livraison lorsqu’ils transmettent des colis des magasins physiques aux clients.

Traduit librement depuis l’article de CCN 

Bien que ce brevet soulève plusieurs questions éthiques en lien avec le fonctionnement, je crois qu’il sera très intéressant de suivre de près le développement de cette technologie embryonnaire, car il pourrait dynamiser un commerce au détail qui en a bien besoin. Tout ça grâce à la blockchain. 

Un coup de pouce pour cet article ?

1+

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>