Partager cet article

Le navigateur Firefox sécurisera les utilisateurs de cryptos
Actualités

Le navigateur Firefox sécurisera les utilisateurs de cryptos

Firefox bloquera le piratage cryptographique des logiciels malveillants dans les futures versions de son navigateur Web, selon une annonce faite le 30 août.

Ce déménagement s’inscrit dans le cadre d’une initiative anti-tracking qui devrait être mise en œuvre au cours des prochains mois. Dans l’annonce, Firefox cite une étude par extension de navigateur Ghostery, affirmant que 55,4 % du temps total requis pour charger un site Web moyen est consacré au chargement de trackers tiers.

Les futures versions de Firefox bloqueront des pratiques telles que les scripts de cryptomining qui ” exploitent silencieusement les cryptocurrences “ sur les appareils des utilisateurs par défaut. En bloquant le suivi et en offrant un ” ensemble clair de contrôles “, Firefox cherche à offrir à ses utilisateurs plus de choix sur les données qu’ils partagent avec les sites Web.

En 2016, Mozilla, l’entreprise à l’origine du navigateur Firefox, a mis en place des pratiques encourageant les utilisateurs à prendre soin de leur vie privée et de leur sécurité en ligne dans un virage continu vers le cryptage des données. Firefox allait bloquer les connexions aux serveurs sécurisés HTTPS utilisant un faible cryptage et établir un minimum de 1023 bits pour les poignées de main TLS en utilisant des clés Diffie-Hellman.

Un autre navigateur Web important, Opera, a inclus l’extraction anti-crypto dans son bloqueur d’annonces intégré pour ordinateur de bureau en décembre de l’année dernière. Plus tard en janvier, l’entreprise a annoncé son intention d’ajouter cette fonctionnalité à son navigateur mobile.

Ce mois-ci, Opera a annoncé le lancement de son navigateur Web de bureau avec fonctionnalité de portefeuille cryptographique intégrée. Comme avec l’application mobile, le client de bureau prendra en charge les jetons ainsi que les objets de collection numériques, avec le produit principal d’Opera Crypto Charles Hamel commentant que l’intégration du navigateur représente une étape supplémentaire dans “la généralisation des cryptocurrencies et du Web 3.0.”.

Traduit librement depuis l’article de CoinTelegraph 

Puisque qu’Opéra et Firefox tentent désormais de surfer sur la ”vague crypto”, croyez-vous que ça poussera d’autres joueurs de l’industrie à les suivre? 

 

Un coup de pouce pour cet article ?

1+

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>